3% de baisse budgétaire pour les EHPAD dans le Nord c’est moins de soins, moins de présence, moins de temps de repas, moins de toilettes, moins de vie avec les autres et une fin de vie moins sympathique pour nos ainés !

C’est aussi un énorme problème de culpabilisation pour des soignants qui sont censés offrir un bien être et qui deviennent maltraitants sans le vouloir et à cause du système. La faute n’est pas aux Aides Soignantes, Agents des services hospitaliers ou infirmières ni aux directions mais au élus qui ont voté cette baisse de budget médico-social sur le département du Nord. La faute incombe aux politiques qui mettent en second plan la fin de vie de nos ainés.

Les économies ont été réalisées sur tous les postes de dépense et il ne reste que la masse salariale de personnels qui parfois ne gagnent que le minimum salarial, restent contractuels durant des années et espèrent bien souvent une reconnaissance qu’ils n’auront jamais.

L’UNSA santé et sociaux interpelée par de nombreux EHPAD du Département à décidé d’une journée symbolique de grève le 1er avril 2016 avec une manifestation devant chacun des EHPAD suivant cette action entre 13h et 14h. L’UNSA Santé et Sociaux invite les familles et les élus communaux de partis républicains qui souhaitent s’associer à cette dénonciation de mauvais traitements.