Cette journée d’action a été décidée par les organisations syndicales de la Fonction publique (CFDT, CFTC, CGT, FA-FP, FSU, Solidaires, UNSA-FP) afin d’exiger une revalorisation des rémunérations et défendre nos emplois.

Après quatre années de gel du point d’indice et une baisse importante du pouvoir d’achat depuis dix ans, la perspective d’un blocage des salaires pendant deux années supplémentaires est totalement inacceptable.

Nous exigeons :

  • Une revalorisation immédiate du point d’indice
  • La refonte de la grille pour une meilleure reconnaissance des compétences et des qualifications
  • Le renforcement de la part indiciaire dans la rémunération
  • l’égalité salariale entre les femmes et les hommes  Les perspectives de suppressions d’emplois pèsent sur les missions du service public, la qualité du service rendu aux usagers et sur les conditions de travail de tous les agents.

Nous revendiquons :

  • Des emplois statutaires pour faire face aux besoins
  • Davantage de garanties pour les contractuels
  • Des perspectives de carrière et de mobilité pour tous les agents
  • La possibilité d’exercer les missions de service public dans des conditions décentes.